ENS
  •  

    La Scène Poétique

 

 

 

Liste des poètes invités
à la Scène Poétique
depuis mai 2011
à l'ENS-Lyon :

Julien d'Abrigeon
Anas Alaili (Palestine)
Jacques Ancet
Guillaume Artous-Bouvet
Edith Azam
Sarah Bahr
Jean-Pierre Balpe
Samantha Barendson
Jean-Luc Bayard
Claude Ber
Patrick Beurard-Valdoye
Damien Blanchard
Olga Blentz
Jean-Pierre Bobillot
Philippe Boisnard
Antoine Boute (Belgique)
Béatrice Brérot
Yve Bressande
Alexis Cabut
Arno Calleja
Emanuel Campo
Benoît Casas
Léonie Casthel
Pauline Catherinot
Pierre Causse
David Christoffel
Jean-Patrice Courtois
Jean Daive
Grégoire Damon
Marion Darregert
Bernard Deglet
Roger Dextre
Saleh Diab (Syrie)
Eugène Durif
Mohammed El Amraoui
Jean-Michel Espitallier
Christian Filips (Allemagne)
Hortense Gauthier
Anna Holveck
Frédérick Houdaer
Marie Huot
Gilles Jallet
Nuno Judice (Portugal)
Jean-Paul Klée
Emmanuel Laugier
Patrick Laupin
Sébastien Lespinasse
Melchior Liboa
Laurence Loutre Barbier
Vannina Maestri
Christophe Manon
Les soeurs Martin (Suisse)
Jacqueline Merville
François Montmaneix
Laure Morali (Québec)
Sandra Moussempès
Igor Myrtille
Natyot
Bernard Noël
Pierre Parlant
Nicolas Pesquès
Serge Pey
Anne-Laure Pigache
Emmanuelle Pireyre
Virginie Poitrasson
Jacques Rebotier
Claire Rengade
Elke de Rijke (Belgique)
Elsa Rocher
Stephen Romer (GB)
Valérie Rouzeau
Annie Salager
Fiona Sampson (GB)
Isabelle Sbrissa
Frank Smith
Pierre Soletti
Lucien Suel
Lucie Taïeb
Habib Tengour (Algérie)
Pierre Tilman
Nicolas Vargas
Emmanuel Venet
Joël Vernet
Cosima Weiter
Claude Yvroud
Annie Zadek
Hugo Ziegler
Vincent Zonca

*

Historique de la Scène Poétique

*

Article mai 2011
par Leila Lovato
dans Bloc-Notes, à Lyon

*

Liste des poètes invités
à la Scène Poétique
entre 2003 et 2010
à la BM de Lyon

Démosthène Agrafiotis (Grèce)
Nadine Agostini
Anas Alaïli (Palestine)
Jean Antonini
Isabel Asunsola (Espagne)
Pierre Autin-Grenier
Edith Azam
Isabelle Baladine Howald
Vincent Barras (Suisse)
Hervé Bauer
Philippe Beck
Janick Belleau (Québec)
Patrick Beurard-Valdoye
Julien Blaine
Jean-Pierre Bobillot
Yves Bonnefoy
Lionel Bourg
Le Groupe BoXoN
Thomas Braichet
Cyril Bret
Jean de Breyne
Charles-Mezence Briseul
Anne-James Chaton
Nicolas Chazel
Giuseppe Conte (Italie)
Christian Cottet-Emard
Séverine Daucourt-Fridriksson
Florence Delay
Saleh Diab (Syrie)
Frank Doyen
Ariane Dreyfus
Jean-Pascal Dubost
Armand Dupuy
Duo Duo (Chine)
Werner Dürrson (Allemagne)
Antoine Emaz
Denis Ferdinande
Violaine Forest (Québec)
Alessandro de Francesco (Italie)
Mohammed El Amraoui
André Gache
Renée Gagnon (Québec)
Pierre Gallais
Albane Gellé
Nicolas Giral
Sandrine Gironde
Liliane Giraudon
Jean-Marie Gleize
Michaël Gluck
Jacques Goorma
Fred Griot
George Hassomeris
Vincent Hoarau
Jean-Louis Houchard
Frédéric Houdaer
Charles Juliet
Béatrice de Jurquet
Leslie Kaplan
Anne Kawala
D. Kimm (Québec)
Roger Lahu
Catherine Lalonde (Québec)
Patrick Laupin
Mylène Lauzon (Québec)
Samuel Lequette
Sébastien Lespinasse
Geneviève Letarte (Québec)
Sophie Loizeau
Sabine Macher
Thierry Martin-Scherrer
Odile Massé
Jérôme Mauche
Emmanuel Merle
Jacqueline Merville
Michèle Métail
Jean-Baptiste Monat
François Montmaneix
Proteus Morganii
Chantal Neveu (Québec)
Sylvie Nève
Bernard Noel
Valère Novarina
Camille Olivier
Charles Pennequin
Christophe Petchanatz
Serge Pey
Robert Piccamiglio
Jean-Yves Picq
Isabelle Pinçon
Emmanuelle Pireyre
Siegfried Plümper-Hüttenbrink
Claudio Pozzani (Italie)
Christian Prigent
Thierry Renard
Jacques Rebotier
Jean-François Robic
Alain Robinet
Germain Roesz
Jacques Roubaud
Valérie Rouzeau
James Sacré
Caroline Sagot-Duvauroux
Annie Salager
Yann Serra
Jean-Pierre Spilmont
Gwenaëlle Stubbe (Belgique)
Michel Thion
Pierre Tilman
Roland Tixier
Serge Tomé (Belgique)
Véronique Vassiliou
Joël Vernet
Eric Villeneuve
Hubert Voignier
Cosima Weiter
Alain Wexler
Klaus-Dieter Wirth (Allemagne)
Claude Yvroud
Annie Zadek

*

Certaines soirées,
à la BM de Lyon,
sont disponibles
en consultation vidéo
sur le site de la BM
(page conférence, cycle :
la scène poétique)

Accéder aux vidéos

*

Accueil

*

 



 

cycle de poésie parlée

proposé par Patrick Dubost en collaboration
avec le Centre d’Études et de Recherches Comparées sur la Création
dirigé par Eric Dayre
http://cercc.ens-lyon.fr/
et avec les Affaires Culturelles de l'ENS

*
mercredi 15 novembre 2017
18h30


Ecrits/Studio
avec
Guillonne Balaguer, Brigitte Baumié, Pauline Catherinot,
Jean-Baptiste Happe, Béatrice Machet,
Kenny Ozier-Lafontaine, Isabelle Pinçon,
Patrick Ravella, Laure Viel


*

Cette soirée Ecrits/Studio est jumelée avec :

le dimanche 19 novembre, à 17h

au Périscope, 13 rue Delandine, Lyon 2ième

dans le cadre du Cabaret Poétique animé par Frédérick Houdaer

un autre moment Ecrits/Studio où interviendront, avec des pièces différentes :
Brigitte Baumié, Béatrice Brérot, Bernard Deglet,
Patrick Dubost, Christine Duminy-Sauzeau, Estelle Dumortier,
Pierre Gonzales, Lautence Loutre-Barbier, Béatrice Machet,
Isabelle Paquet, Catherine Serre, Claude Yvroud


*

balaguerGuillonne Balaguer


vit quelque part vers le sud selon la loi des quatre états : solide, liquide, gazeux, verbal.
S’adonne à une cynégétique braconnière du mot et des textures sonores.
Se manifeste par-ci par-là lors de lectures, interventions noises bucoliques, installations.
Hétéronyme : 1demidegt2.
 
Dernières publications :
-      Industries de diptères, éditions L’Arachnoïde, 2014, récit poétique illustré par Miccam
-      Jour, éditions Les Monteils, 2016, livre d’artiste accompagné de gravures de Marc Granier
-      Imminentes, éditions L’Arachnoïde, 2017
 
Site internet : http://guillonnebalaguer.wixsite.com/guillonnebalaguer/actus <http://guillonnebalaguer.wixsite.com/guillonnebalaguer/actus>



baumiéBrigitte Baumié

Je suis sourde mais je fais de la musique. Ça s’entend ? En tous cas, ça se voit… Je crée avec les mots sur le papier, à l’oral, mais aussi avec les gestes et la langue des signes. Ça donne de la poésie sonore qui s’écoute et se regarde. J’essaie d’explorer ce qui est musique dans les gestes silencieux, ce qui est gestes dans la langue orale. Je mélange et je touille, peut-être la tambouille fera-t-elle potion pour abattre quelques barrières ?

Chercher toute seule, on ne va pas très loin. Alors, avec quelques complices de l’association Arts Résonances, on joue à passer d’une langue à l’autre, à traduire dans tous les sens et à transmettre. Ouvrir les portes, donner à voir et à lire, faire découvrir, donner envie.

Ça chemine, entre autres, avec l’anthologie de poésie multilingue Les mains fertiles, 50 poètes traduits en LSF, que j’ai dirigée, parue chez Bruno Doucey en 2015.

Dernières publications :
Paysages intermittents (poésie)  – La boucherie Littéraire – décembre 2016
Pour le reflet d’un oiseau (poésie) – Color Gang – mars 2015
Etats de la neige (poésie) - Color Gang – juin 2011

catherinotPauline Catherinot


cherche, dans l’écriture, une rythmique dissonante. Le mot est découpé ou aphone. Le verbe devient alors une voix, une voix crachée. Mot qui colle à la peau et aux crocs. En trouver les frontières. Les marges. Les infinis. En mouvement. Corrompre le sens et dans la bouche-pleine : avaler les silences. Le V.E.R.B.E comme réservoir de la pensée et du vide. Un avenir absorbé et… dans les vitrines, ce chat dort entre Heidsieck et Chopin…. Expérimentation(s)… des noirs et du blanc… Des accrocs ou accords pour se laisser aller à d’autres gammes. Vers. Des trajectoires tissées sur un fil étoilé – entre le rêve et la réalité – Lecture-spectacle, Théâtre, Musique et Corporéité du mot s’entremêlent, se croisent… Une douceur presque innocente.

Fiche ARALD : http://auteurs.arald.org/auteur/pauline-catherinot
L’Encéphalogramme du spectateur (Blog): https://encephalogrammeduspectateur.wordpress.com

Dernières publications :
No Wonderland — Editions Plaine Page, 2015
36 choses à faire avant de mourir — Pré Carré Editeur, 2014
Papier-Carbone — Editions Gros Textes, 2014

happeJean-Baptiste Happe


est né il y a une trentaine d'années.
Il emprunte des routes conduisant dans les bois à la seule fin de sous-imager les textes qu'il écrit, lit et publie en ligne dans son Journal pour goudron, grumes et voix, accessible ici : https://goudrongrumesvoix.wordpress.com/
Parfois il cueille des champignons, parfois il publie des poèmes en revues : Realpoetik, La Piscine,  Traction-brabant, Chanterelles Mag, etc.

machetBéatrice Machet


aurait pu naître parfaitement prématurée, 300 grammes l’en séparaient. De là son tempérament « en-pressée ». Des affinités électives avec la danse contemporaine lui font penser et sentir qu’écrire, c’est se mouvoir en paroles, en Anglais comme en français. Son paysage mental est fait du pays Navajo, des bords de la Gila River et des Bad Lands du Dakota. C’est pourquoi elle truffe ses textes de mots d’Apache, de Sioux, de Cherokee … Exilée un temps à Macao en Chine, elle en est revenue ayant rassasié sa curiosité de l’orient extrême. Confond souvent parole avec « porale », comme si la voix sortait aussi de la peau, comme si l’incarnation ne pouvait pas se séparer de l’oralité.  Peut enseigner l’écriture créative, donne des masters classes dans les conservatoires de théâtre, écoles de danse, et des conférences sur la littérature des Indiens d’Amérique du nord.
 
Dernières publications :
DER de DRE, éditions VOIX, 2008, (en cours de réédition)
MELISMA, éditions SD, 2010
Les lacets, ateliers gestes et traces, 2012
Le livre M, livre d’artiste sur papier de bois, liège, raphia…, exposé à la maison d’artisanat d’art de Marseille, le carré d’art à Nîmes, 2013
Duo de gens-pierre, ateliers Henri Baviera, 2013
Macao the Grey Epic (bilingue), ASM Press, 2013
Vent sacré, RAP éditions (anthologie rassemblant 13 poètes contemporaines Indiennes d’Amérique du nord), 2014
For Unity, (bilingue), ASM Press, 2014
Rupture en quatre leçons, éditions Approches (collection textes nus), 2014
Clan du farceur (Trickster Clan), anthologie bilingue rassemblant 24 poètes contemporains Indiens d’Amérique du nord), 2015, ASM Press
Salse sans pareille, éditions du petit véhicule, 2016
Du dernier souffle, éditions du Frau, 2017, (réédition sous forme de livre d’artiste en cours)



ozierKenny Ozier-Lafontaine


est poète, plasticien, vidéaste, né à Fort-de-France. Auteur de deux recueils de poésie parus aux Ed. Maelström Billes 2015 (Prix Copo du jury, prix Copo des étudiants et Prix gros Sel) et  Fils de la Nuit 2011 (qui a été traduit et réédité en Italie). En collaboration avec Vincent Lefèbvre il donne naissance à Bulles ouvrage de stripoésie. Il est également l'auteur des livres d'artistes VOMIR (2015) avec Peggy Viallat, Miettes (2016) avec Claire Morel aux éditions A-Over, Mordre aux Crocs électriques en collaboration avec Catherine Ursin, Nègre au dernier cri en collaboration avec Evelyne Postic. Il est aussi réalisateur, Tar réalisé en 2015 fut l'occasion de dresser un portrait du dramaturge surréaliste F.Arrabal.

Dernières publications :
- Bulles, ouvrage de stripoésie,  aux éditons Maelstrôm, en collaboration avec Vincent Lefèbvre (2017)
- Mordre (livre d'artiste) aux éditions  Les Crocs Électriques, en collaboration avec Catherine Ursin (2017)
- Billes, aux éditions Maelström (2015)



pinçonIsabelle Pinçon

publie son premier livre de poésie en 1994 puis continue son chemin avec des textes traversés par l’énigme qui combine l’humain et sa parole, le mystère fécond entre les deux, avec le souci de donner corps au mot et de donner mot au corps, dans ce va-et-vient entre maintenant et toujours, avec la volonté de faire tourner la manivelle de la vie, surtout que rien n’échappe au mouvement et que l’adresse puisse atteindre l’autre, celui qui se tient dans la perspective du jour, prêt à recevoir le peuple incandescent des mots.

Elle aime sortir l’alphabet de son caractère d’imprimerie, qu’il puisse prendre un bain vocal, voix parlée, voix chantée, voix jouée, elle aime que d’autres puissent prendre ses mots sous le bras pour un voyage fabuleux, sur un plateau, au bord d’un lac ou en haute montagne.

Ses trois dernières publications :
On passe à quelque chose, Gros Textes, 2012
Te dire que je ne me marie plus suivi de Celui qui était dans le lit, Gros Textes, 2012
Chambre zérosix, La Rumeur libre, 2016
mais aussi des livres chez : Le Bruit des autres, Cheyne, Le Dé Bleu, L’escalier de Poche...



ravellaPatrick Ravella


Pour écrire une biographie, encore faudrait-il savoir si la vie est un jeu ou un destin, une promenade ou un combat. Disons ici : « une promenade de jeux en jeux ». Jeux d’écriture, jeux sonores, jeux plastiques, avec fréquents passages des uns aux autres.
Ce qu’ils ont en commun : une réflexion sur le langage. En ce domaine, ma toute dernière publication relève plutôt du domaine scientifique.

Dernières publications :
Le geste et la parole, histoire d’une recherche thérapeutique, L’information psychiatrique, 2014
Postures et impostures, Gérard Mathie (contributions) La Rumeur Libre, 2012.
La tentation du feu (roman attribué à René Brücke) Jacques André 2010
Un jour comme les autres in « Au nom de la fragilité », sous la direction de Charles Gardou, Eres 2009



vielLaure Viel

Toute nouvelle dans la poésie sonore ! suite à la proposition qui m’a été faite de rejoindre Écrits/Studio. Mais spectatrice/auditrice de longue date !
Fabriquer du son avec du texte est une expérience de sculpteur pour moi qui suis aussi plasticienne.
J’écris (et dessine) depuis longtemps mais les aventures de la vie (nombreuses) m’ont pris du temps... Et je ne rends publics mes textes et mes dessins que depuis peu. Presque mystiques parfois, les uns comme les autres peuvent aussi comporter une bonne dose d’humour. Cela dépendra ! Ce sont mes deux préoccupations. Complémentaires ? Bien réelles en tout cas ! Efficaces pour traduire l’étonnement et l’incertitude.
 
Publication :
Suite érotique. Livre d’artiste : 14 textes, 14 dessins. Sous pseudonyme. 2017


*

EcS

Écrits / Studio est un collectif constitué de poètes (écrivains) qui investissent les outils du son.
 
Lors de sessions de création de quatre ou cinq jours, avec entre sept et dix participants, ils travaillent à la fois collectivement mais aussi de manière très individuelle : Chacun avec ses propres textes, sa propre voix, chacun réalise ses prises de son et son montage sonore. Ce qui, bien sûr, n'interdit pas (bien au contraire) l'entraide et le dialogue. Tous expérimentent la parole (cette chose sonore) et composent et bidouillent et triturent à l'écran comme tout écrivain sur son traitement de texte. Les fichiers sonores ainsi réalisés agissent soit en sorte de pièce radiophonique, soit comme support d'une performance, avec présence physique et vocale en direct, ou diffusion vidéo, ou ce que l'on veut / peut imaginer à la croisée de l'écriture poétique, des univers sonores et d'un public en réception.
 
Toutes les pièces ont une durée  maximale de sept minutes. Elles sont destinées à être présentées lors de soirées publiques, ou éventuellement radiophoniques. Elles existent d'ailleurs généralement à la fois dans une version radiopho­nique, en stéréo, et dans une version destinée à la scène.
 
Chaque "session" est suivie d'une soirée de "restitution" dans laquelle les pièces réalisées lors de la session sont présentées au public, sans sélection, programme complété éventuellement de quelques pièces du répertoire Ecrits/Studio.
 
D'autres moments de présentation publique, nommés "soirées Ecrits/Studio" (ou concert Ecrits/Studio, ou...), réunissent des pièces du répertoire choisies par le ou les membres d'EcS qui en portent l'organisation et les responsables du lieu d'accueil.


*

Ensemble des membres du collectif Ecrits/Studio actifs en 2016/2017 :

Guillonne Balaguer, Brigitte Baumié, Albertine Benedetto,
Katia Bouchoueva, Béatrice Brérot, Jean-Baptiste Cabaud,
Pauline Catherinot, Alice Calm, Georges Chich,
Bernard Deglet, Gilles Desnots, Patrick Dubost,
Christine Duminy-Sauzeau, Estelle Dumortier, Antoine Gallardo,
Pierre Gonzales, Alain Gourion, Jean-Baptiste Happe,
Judith Lesur, Cédric Lerible, Laurence Loutre-Barbier,
Béatrice Machet, Kenny Ozier-Lafontaine, Isabelle Paquet,
Isabelle Pinçon, Patrick Ravella, Patrick Sapin,
Catherine Serre, Tania Tchenio, Laurent Vichard,
Laure Viel, Claude Yvroud,


Prochaine actions / activités du collectif Ecrits/Studio :

Cabaret Poétique du Périscope le dimanche 19 novembre 2017 à 17h
Restitution à Panissage (38) le 9 décembre 2017
Session de création chez Bubble Art, à Villeurbanne, du 27 au 30 décembre 2017
Restitution à Bubble Art le dimanche 25 février 2018 à 18h
Soirée Ecrits/Studio à la Médiathèque de Hyères, le samedi 31 mars 2018
Soirée Ecrits/Studio au Caveau des Lettres de Chaponost (69) le mardi 24 avril 2018
Session de Création à Monteux (84) du 25 au 29 avril 2018)
Etc.

*
Salle Kantor
ENS (Ecole Normale Supérieure)

15, Parvis René Descartes 69007 Lyon
(sur l’avenue Jean Jaures)
Tel 06 21 11 22 54
Métro Debourg
Voir plan ci-dessous


entrée libre

*

plan ENS Lyon

*

Ci-contre : liste (partielle) des poètes invités depuis l'origine du cycle...
D'abord à la BM de Lyon Part-Dieu, pendant dix ans, puis à l'ENS-Lyon, avec le CERCC.

*

La Scène Poétique...

Les poètes, de plus en plus souvent, lisent en public.

Ils quittent l’isolement de la “chambre d’écriture”, prennent le train, serrent les mains de quelques inconnus, s’emparent d’un micro et, quand le silence est là, lisent à voix haute.

Ils donnent à entendre un peu de cette voix qui précède la main dans l’écriture.

Cette voix qu’ordinairement on n’entend pas.

De plus en plus la poésie sort du livre et circule par la bouche et les oreilles autant que par les yeux.

Les sollicitations répétées obligent le poète à un travail et une réflexion sur la lecture publique et sur les rapports de l’écrit à la parole, de la page à l’espace, du corps à la pensée.

Faut-il lire debout ?

Assis ?

Tout en douceur ?

Avec fracas ?

Faut-il réfréner sa violence ?

Faut-il refuser de séduire ?

Lire d’un bloc ?

Ou au contraire varier les registres ?

Les dispositifs ?

Faut-il s’entourer d’accessoires visuels ou sonores ?

Et que faire de son corps ?

Les mains ?

Les yeux ?

La poésie peut-elle se passer des corps ?

Des hésitations ?

Faut-il expliquer ?

Ou surtout ne rien expliquer ?

Saluer ?

Fuir devant les applaudissements ?

Revenir pour répondre aux questions ?

Vendre quelques livres ?

Et considérer tout cela au final comme une mise à l’épreuve du texte ?

Ou plus simplement une mise à l’épreuve du poète ?

Toutes ces questions, et bien d’autres encore, se posent à celui qui, sorti du silence de l’écriture, affronte le silence incertain, imprévisible, parfois tout relatif, parfois magnifique, d’un auditoire.

 

                       Patrick Dubost